Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 08:00

Cliquez ici pour aller sur le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé

 

 

 

Pollution de l'air et santé en Europe

 

Amélioration des connaissances et de la communication sur la pollution de l’air et la santé en Europe : Résultats du projet européen Aphekom

 

Entre 2008 et 2011, le projet européen de recherche Aphekom (Improving Knowledge and Communication on Air Pollution and Health in Europe [1]) coordonné par l’Institut de veille sanitaire (InVS) a rassemblé plus de 60 scientifiques chargés de répondre à cinq grandes questions :

  • Que sait-on aujourd’hui des impacts sur la santé de la pollution atmosphérique dans les villes européennes ?
  • Quelles évaluations d’impact sanitaire sont à réaliser pour favoriser le développement de politiques et de recommandations visant l’amélioration de la qualité de l’air en zones urbaines ?
  • Les politiques de réduction de la pollution de l’air sont-elles efficaces ?
  • Quels bénéfices sanitaires et économiques peut-on associer à une réduction de la pollution atmosphérique ?
  • Comment améliorer la communication entre les scientifiques et les décideurs concernés par les impacts sanitaires de la pollution atmosphérique ?

Cofinancé par la Commission Européenne et par les institutions participant au projet, Aphekom a porté sur 25 grandes villes européennes (soit 39 millions d’habitants) de 12 pays européens (Cf. figure 1) et s’est appuyé sur les solides bases de l’étude européenne Apheis d’évaluation de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique en Europe (www.apheis.net).

Aphekom a étudié l’impact de la pollution de l’air sur la santé (en termes de mortalité et d’hospitalisations) pour la période 2004-2006 et en considérant comme polluants atmosphériques : les particules en suspension (PM2,5 et PM10 [2]) et l’ozone. Ces estimations sanitaires ont de plus été complétées par les évaluations économiques associées.

 

 

Les 25 villes européennes du projet APHEKOM

 

 

Figure 1 : Les 25 villes européennes du projet APHEKOM et les villes du comité scientifique externe (Source : APHEKOM).


En mars 2011, ont été rendus publics les premiers résultats d’Aphekom. Il a notamment été mis en évidence que diminuer davantage les niveaux de particules fines dans l’air des villes européennes entraînerait un bénéfice non négligeable en termes d’augmentation de l’espérance de vie et de réduction des coûts pour la santé. Il révèle qu’habiter à proximité du trafic routier augmente sensiblement la morbidité attribuable à la pollution atmosphérique. Il montre que l’application de la législation européenne ayant visé à réduire les niveaux de soufre dans les carburants s’est traduite par des bénéfices en termes de santé et économiques.


En septembre 2012, l’Institut de veille sanitaire (InVS) publie les résultats spécifiques aux neuf agglomérations françaises suivies dans Aphekom : Bordeaux, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rouen, Strasbourg et Toulouse. Dans ces neuf agglomérations totalisant 12 millions d’habitants, dont 6,5 millions dans la zone de Paris, les concentrations en particules et ozone sur la période 2004-2006 ne respectaient pas les valeurs guides de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Or, le respect de ces valeurs aurait permis des bénéfices sanitaires et économiques tout à fait substantiels :

  • concernant les particules fines PM2,5, en respectant la valeur de l’OMS, l’espérance de vie à 30 ans pourrait augmenter de 3,6 à 7,5 mois selon la ville, ce qui équivaut à différer près de 3 000 décès par an ; le bénéfice économique associé est estimé à près de 5 milliards d’Euros par an.
  • En respectant la valeur de l’OMS pour les particules PM10, près de 360 hospitalisations cardiaques et plus de 630 hospitalisations respiratoires par an pourraient être évitées, ce qui conduirait à un bénéfice économique de près de 4 millions d’Euros par an.
  • Si les niveaux d’ozone respectait la valeur de l’OMS, 69 décès et 62 hospitalisations respiratoires pourraient être différés chaque année, soit une économie de prés de 6 millions d’Euros par an.

Ces résultats mettent en évidence l’enjeu de santé publique que représente la pollution de l’air et les importants bénéfices sanitaires et économiques qui résulteraient d’une amélioration de la qualité de l’air que nous respirons. Le projet Aphekom apporte sa contribution aux travaux de la Commission européenne de réviser les directives relatives à la qualité de l’air en 2013.


L’ensemble des informations relatives à Aphekom et des résultats obtenus sont disponibles sur le site Internet d’Aphekom.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 08:00

Vendredi 27 avril 2012


L’Unité Cancer et Environnement du Centre Léon Bérard, centre régional de lutte contre le cancer, coordonnée par le Dr Béatrice Fervers, en collaboration avec le Centre International de Recherche sur le Cancer et l'Université Lyon 1, mène actuellement une étude qui a pour objectif de construire une méthode capable d’estimer le niveau d’exposition environnementale aux pesticides de la population générale en fonction du lieu de résidence.

 

L’estimation s’appuie sur la superficie des champs à proximité des habitations et sur la distance de celles-ci aux champs ainsi que sur différents éléments du décor (forêts, etc.). Le travail d’évaluation de ces niveaux d’exposition repose en grande partie sur des données géographiques (cartes, photo satellite) où les différentes zones émettrices de pesticides (cultures, espaces verts…) ont été détaillées.

 

Pour construire, valider et étalonner cette méthode, des mesures réelles sur le terrain doivent être réalisées. Il s’agit de mesures de pesticides dans les habitations à proximité des différentes cultures représentatives de la région (vergers, vignes et grandes cultures) dans le but de cartographier les niveaux de pesticides en Rhône-Alpes.

 

Ces mesures permettront à l’équipe de chercheurs de mieux comprendre comment la concentration de pesticides évolue avec la distance, les reliefs ou les vents dominants. Les pesticides ayant tendance à s’accumuler dans les poussières des ménages, ce sont donc ces dernières qui sont prélevées afin de pouvoir analyser différents pesticides agricoles, sélectionnés au préalable.

 

Cette étude s’intéresse aux pesticides utilisés pour 3 cultures représentatives de la région : l’arboriculture dans la Drôme, la culture céréalière dans l’Ain et la viticulture dans le Beaujolais et le sud de la Drôme.

 

Ce projet bénéficie d’un financement recherche de la Fondation de France et du soutien de la Région Rhône-Alpes.

 

 

Pourquoi des mesures réelles sont effectuées ?


Ces mesures permettront de vérifier la fiabilité de la méthode mise en œuvre dans cette étude, en comparant des mesures théoriques à des mesures réelles. Les poussières intérieures mesurées sont les témoins de l’exposition parce qu’elles reflètent le niveau environnemental de pesticides, quelque soit la propreté des lieux. En effet, les pesticides sont relativement stables dans les milieux intérieurs. Une fois cette méthode validée, elle permettra de caractériser l’exposition environnementale aux pesticides de différents milieux (urbain, périurbain et rural) à différentes époques. Les données recueillies pourront être ensuite réutilisées dans différents projets étudiant l'impact des pesticides sur la santé (dont le cancer).

 

Concrètement comment ces mesures sont elles effectuées ?


Après accord pour participer à cette étude, un membre de l’équipe de recherche vient déposer un filtre (format A4) au niveau de l’entrée de l’habitation du participant. C’est une lingette électrostatique, fixée sur deux morceaux de bois, qui va récupérer des poussières présentes dans le domicile pendant 1 mois. Un deuxième rendez-vous est ensuite pris pour récupérer ce filtre, également appelé piège à poussière. Lors de cette même entrevue, un autre prélèvement a lieu : le sol est essuyé avec une nouvelle lingette sur un mètre carré, à proximité de la porte d’entrée. Les rendez-vous ont lieu durant la période d’utilisation des pesticides, c’est-à-dire entre mars et juin 2012 suivant le type de culture locale.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 18:52

 

 

OCTOBRE ROSE est le mois de sensibilisation au  

dépistage organisé du cancer du sein.

 

A cette occasion tout au long du mois d' Octobre, des évènements sont organisés dans le Grand Nancy afin de se rencontrer, de bouger, comprendre, échanger et  

combattre ensemble le cancer du sein.

 

Un temps privilégié pour rencontrer des partenaires qui sauront répondre à vos questions

 

 

Pour connaître toutes les dates «bouger ensemble», «se rencontrer», mais aussi les expositions, les fleurissements, les illuminations...

 

Agenda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cédric Bouquet
Responsable Service Communication et Accueil
Centre Alexis Vautrin
6 avenue de Bourgogne – CS 30519
54519 -  Vandoeuvre-les-Nancy Cedex
c.bouquet@nancy.unicancer.fr
Tél : 03 83 59 86 05

 

 

 


Partager cet article
Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 16:26

 

Ci-dessous le programme et l’invitation pour la soirée du Ruban de l’espoir qui aura lieu à Paris le 1er octobre en présence de Madame Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé.

 

Merci de diffuser à vos contacts cette invitation

et de vous inscrire en ligne sur


LE SITE DU RUBAN DE L'ESPOIR

 

 

Françoise Sellin

Co-fondatrice et vice-présidente du Collectif K

 

 

PARIS-AFFICHE.JPG

 

 

 

 

PARIS-AFFICHE1.JPG

 

 

PARIS-AFFICHE2.JPG


 

PARIS-AFFICHE3.JPG

 

 

PARIS-AFFICHE-INVITATION-1.JPG

 

 

 

PARIS-AFFICHE-INVITATION-2.JPG

 

 

 


Partager cet article
Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 08:00

Venus III

 

 

 

Dans le cadre du projet Vénus, chaque année une quinzaine d’artistes internationaux se prêtent au jeu de la customisation d’un support, ce afin de récolter des fonds pour des associations caritatives œuvrant autour du cancer du sein.

 

Pour la troisième édition du projet vénus, Spacejunk Art Centers a fait appel à Anne & Julien, commissaires d’exposition indépendants, afin de solliciter les meilleurs artistes de la BD d’auteur.

 

15 artistes incontournables de cette culture ont donc travaillé sur un buste en résine de la fameuse Vénus de Milo, reproduit à l’échelle de l’œuvre originale. Symbole de la femme et du buste féminin, cette œuvre mondialement connue s’est imposée à Spacejunk comme le meilleur emblème pour la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

 

Inaugurée dans l’agglomération toulousaine au mois d’avril, l’exposition a été ensuite présentée dans le sud-ouest de la France avant d’arriver au centre d’art Spacejunk de Lyon.

 

Autour de cette exposition, véritable passerelle entre l’art et la santé publique, Spacejunk travaille aussi sur le terrain dans l’agglomération lyonnaise, allant à la rencontre des femmes de milieux défavorisés. Accompagné par les bénévoles de l’association Europa Donna, Spacejunk Art Centers – autour d’un projet artistique – provoque des rencontres, des débats et des échanges d’informations précieuses pour un public qui généralement n’a pas conscience de l’importance du dépistage de la maladie.

 

 

EDITIONS PRECEDENTES


VENUS
VENUS II

 

ARTISTES

TANXXX
DAVID B
NINE ANTICO 
DAVE COOPER
CARLOS NINE
JOCHEN GERNER
PHILIPPE DUPUY
MORGAN NAVARRO
FANNY MICHAELIS
PATRICE KILLOFFER
LUDOVIC DEBEURME
CHARLES BERBERIAN
DOMINIQUE GOBLET
JACQUES DE LOUSTAL
STEPHANE BLANQUET

 

 

Les expositions 2012 :

 

10/09 au 20/10 - Bibliothèque Lyon 2ème
13 rue de Condé, 69002 Lyon
Entrée libre le mardi, jeudi et vendredi de 13h à 19h,
le mercredi de 10h à 19h et le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h.

 

01/10 au 26/10 - Maison de quartier des brosses
41 rue Nicolas Garnier, 69100 Villeurbanne
Entrée libre le lundi, jeudi et vendredi de 9 h à 12h et de 14h à 21h30,
le mardi de 14h à 21h30, et le mercredi de 13h à 21h30.

 

01/10 au 30/10 - Clinique du Tonkin
26 rue Du Tonkin, 69100 Villeurbanne
Entrée libre tous les jours de 12h à 20h

 

01/10 au 30/10 - Clinique Mermoz
55 Avenue Jean Mermoz, 69008 Lyon
Entrée libre tous les jours de 12h à 20h

 

01/10 au 30/10 - Clinique Charcot
51-53 rue du commandant Charcot
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon
Entrée libre tous les jours de 11h à 20h

 

01/10 au 30/10 - Vitrine de la boutique Any d'Avray
21 rue de Bonnel, 69003 Lyon
Entrée libre du mardi au vendredi de 9h30 à 18h, et le samedi de 9h à 17h

 

04/10 au 20/11 - Bibliothèque Lyon 3ème
246 rue Duguesclin, 69003 Lyon
Entrée libre le mardi et jeudi de 13h à 19h,
le mercredi et vendredi de 10h à 12h et de 13h à 19h,
le samedi de 10h à 12h et de 13h à 17h

 

05/10 au 27/10 - Bibliothèque Lyon 1er
7 rue Saint Polycarpe, 69001 Lyon
Entrée libre le mardi et mercredi de 10h à 12h et de 13h à 19h,
le jeudi et vendredi de 13h à 19h, et le samedi de 13h à 17h.

 

22/10 au 03/11 - Village des créateurs Lyon 1er
19 Rue René Leynaud, 69001 Lyon
Entrée libre du mardi au samedi de 14h à 19h

 

25/10 au 24/11 - Café Mokxa
3 Rue de l'Abbé Rozier, 69001 Lyon
Entrée libre du mardi au vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 19h,
le dimanche de 14h à 19h. Fermé le dernier dimanche de chaque mois.

 

29/10 au 28/11 - Crock n' Roll
1 Rue Désirée, 69001 Lyon
Entrée libre du lundi au dimanche de 11h30 à 00h30

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 20:03

Institut Curie - Together, let's beat cancer

 

 

 

Mardis de Curie : un environnement cancérigène ?25/09/2012

 


Institut Curie, Amphithéâtre Constant-Burg, 12 rue Lhomond, Paris 5e

 

De 18h à 20h
Entrée libre dans la limite des places disponibles -

Renseignements : 01 56 24 55 24

 

Produits chimiques, polluants atmosphériques, ondes électromagnétiques, radiations... Nous baignons dans un environnement pour le moins inquiétant.


A l’évocation de cette liste, un mot vient d’ailleurs souvent à l’esprit : cancer.

Cette crainte est-elle fondée ?

Que répondent les chercheurs ?

Qu’ont-ils déjà démontré ou que suspectent-ils?

 

Intervenants

Pour le premier rendez-vous de la rentrée, venez échanger et discuter avec Bernard Asselain, médecin à l’Institut Curie, Yannick Barthe, sociologue au Centre de sociologie de l'Innovation Mines ParisTech/CNRS, Pascal Guénel, épidémiologiste à l’Inserm, Florent de Vathaire, épidémiologiste à l’Inserm et à l’IGR, du rôle de l’environnement dans l’apparition des cancers.


Ce premier débat lance la nouvelle formule des Mardis de l'Institut Curie, qui auront désormais lieu tous les trimestres. L'Institut invite des spécialistes d'autres institutions et le public à venir réfléchir, débattre et s'informer sur les enjeux sociétaux de la science et de la médecine.



Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 18:17

 

 

Reunions-debats-sur-les-cancers-thoraciques-Hop-Nord-24-s.gif

 

Catherine Bordala

Accompagnatrice en santé des ERI AP-HM

ERI de l'Hôpital Nord (Pavillon Mistral)

tél: 04 91 96 84 24

Chemin des Bourrely

13015 Marseille

Email: eri@ap-hm.fr

Site web: www.ap-hm.fr/eri

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 17:31

 

Pendant tout le mois d' Octobre,

cette exposition sur l'Art-Thérapie sera installée

dans les salles d'attentes

de l'accueil n°2 du CENTRE LEON BERARD.

 

 

Vous êtes tous invités à venir la regarder durant les horaires d'ouverture de l'accueil n°2

8 h 00 - 17 h du lundi au vendredi.

 

 

Un VERNISSAGE aura également lieule  

4 Octobre à 18 heures

en présence du Pr Sylvie NEGRIER,  

Directrice du CENTRE LEON BERARD,

vernisssage soumis à inscription préalable à l'adresse mail


Par e-mail : communication@lyon.unicancer.fr

 

 

Les tableaux exposés sont des productions de patientes suivies sur le Centre Léon Bérard avec l'aide de l'Art Thérapeute

du Comité du Rhône de la Ligue contre le Cancer, Louise NATOLI.

 

 

Vernissage et expo art thérapie CLB

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 08:00

Cliquez ici pour aller sur le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé

 

11 septembre 2012

 

Un « pacte de confiance » pour l'hôpital

 

Dès sa prise de fonctions en tant que ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine a pris des engagements forts en faveur du service public hospitalier et du dialogue social vis-à vis des professionnels de santé.

 

La ministre a ainsi réservé sa première sortie officielle à l’inauguration du salon Hôpital Expo en mai 2012, où elle a confirmé ses engagements et pris celui d’établir un « pacte de confiance » avec l’ensemble des professionnels hospitaliers – responsables, médicaux, soignants, administratifs, socio-éducatifs, techniques – dont elle a, par ailleurs, salué la grande implication au service des patients.


Un pacte de confiance, c’est avant tout un dialogue social rénové, équilibré, apaisé. Celui-ci doit retrouver toute sa place entre l’Etat et les partenaires sociaux.


Ainsi, depuis juin 2012, Marisol Touraine rencontre les organisations syndicales représentatives des professionnels hospitaliers, médicaux et non médicaux. Cela a permis de jeter les bases du pacte de confiance souhaité par la ministre, qui en a annoncé les grandes lignes le 7 septembre dernier devant quelque 200 acteurs reconnus de la communauté hospitalière.


Marisol Touraine a choisi de s’exprimer devant les professionnels pour dévoiler les pistes qui structureront son action dans les prochains mois autour de l’hôpital public. Elle a rappelé à cette occasion ses convictions : la santé doit être considérée comme un facteur de progrès, d’innovations thérapeutiques, de croissance et de performance. A cet égard, la ministre a réaffirmé la confiance de l’Etat dans l’hôpital public et dans toutes les équipes qui se consacrent au quotidien à l’accueil et à la prise en charge des patients.


Et ceci, alors que les attentes des Français vis-à-vis de leur système de santé, les nouvelles technologies, les conditions d’exercice des professionnels évoluent sans cesse.


C’est pour accompagner ces évolutions et favoriser la nécessaire modernisation de l’hôpital que la notion de service public hospitalier doit être réaffirmée ; que le mode de financement fondé sur la tarification à l’activité doit être modifié, afin de favoriser la justice, l’efficience, la qualité et la transparence ; que le financement de la recherche à l’hôpital doit être réorganisé ; que l’hôpital public doit se repositionner sur ses missions fondamentales - la priorité étant donnée à l’égal accès aux soins pour tous - et trouver pleinement sa place dans des parcours de soins lisibles et organisés, bâtis autour des patients et non plus à partir des structures.

Marisol Touraine a souligné que ce pacte de confiance s’appuierait également sur une concertation et choisi de confier le pilotage de groupes de travail à Edouard Couty, directeur d’hôpital, conseiller maître honoraire à la cour des comptes. Cela, avec un mandat clair et ambitieux : assurer la consultation de tous les acteurs dans le cadre d’un agenda social spécifique à l’hôpital, s’articulant avec la feuille de route issue de la conférence sociale de juillet 2012. Et ainsi, faire que chaque professionnel soit à nouveau fier de travailler au sein de l’hôpital public, dans un cadre d’exercice pleinement reconnu et revalorisé, avec la garantie d’un dialogue social retrouvé.


Pour ce faire, un comité de pilotage a été constitué autour d’Edouard Couty : ses travaux, issus d’échanges et de rencontres avec tous les acteurs clés, permettront à la ministre de prendre des mesures concrètes dès 2013.

 

Consulter :

En savoir plus sur le pacte de confiance

 

 


Partager cet article
Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 18:51

 

 

photo-BREST

 

 

En 2012, la participation de 7000 participants a permis de reverser plus de 33 000 euros. Les fonds se répartissent entre AMICH CHU MORVAN, la Ligue Nationale contre le Cancer (Comité Finistère) et ADEC 29 Brest.

 


Depuis 2003, 237 000 euros ont été reversées à des associations brestoises,
les Mercredis d'Oscar CHU BREST, Le Comité du Finistère de la Ligue Nationale contre le Cancer et l'ADEC 29.

 


Partager cet article
Repost0

AGENDA DES CHEFS

 

 

Rechercher

RUBAN DE L'ESPOIR 2014

Archives

A LIRE

 

ClicRECONSTRUIRE SA VIE

        9782876715523-reconstruire-apres-cancer g        

 

PAGES FACEBOOK

logo-collectif-k.jpg

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum

SITES

 

logo collectif k

 

crbst RUBAN 20ESPOIR 20LOGO pour forum